Textes de Vincent Roca
Mise en scène de Gil Galliot
Lumières et musique de Roland Catella
Production: Samovar Productions

Durée: 1h20

Le pitch – L’annonce

« Un suicide n’est pas quelqu’un qui tue un Suisse… »

Vincent Roca feuillette le dictionnaire, il vérifie si les mots sont bien rangés dans l’ordre. Il jongle avec les verbes et les vocables, joue les acrobates de la grammaire et de la syntaxe. Il triture l’imparfait du subjonctif, détourne les sens… Jusqu’au vertige. Sans frontière,  il aborde le suicide, les religions, la banalité et les amours fracassées. Avec bonheur, il ramène Proust et Duras, fait ses bons mots sans calembours ou distord les sens en délires drolatiques.

À la fois poète et clown d’une rare délicatesse, il a reçu le grand prix Raymond Devos pour l’ensemble d’une œuvre consacrée à la puissance des mots. Vincent Roca a signé et joué près de vingt spectacles, monuments à l’anoblissement de la phrase et du verbe. Il condense ici le meilleur de trente-cinq ans d’écritures.

Notre avis

Difficile exercice que de tenter de trouver les mots justes pour cet artiste …

Vincent Roca est  un homme à part, un homme de lettres, un poéte de l’être , un magicien des mots, de la substantifique moëlle du vocable, de la joyeuse humeur de la syntaxe, de la subtile couleur   du subjonctif  plus que parfait ( plus qu’exquis… non loin du succulent, du truculent !!)

Le haut de forme de ce prestidigitateur est une boite de pandore, un défi lancé, un gant relevé, un carrousel qui vous embarque, à l’insu de votre plein gré. Quelle jubilation que de voir ces envolées tantôt lyriques, tantôt caustiques, un tantinet organiques.  Quelle  gourmandise que cette  joute en solo, en  soliloque, un mot défiant le suivant ou  colorant le  précédent.

Un seul en scène très épuré qui laisse toute sa place au jeu.. à l’incarnation, des accessoires qui en disent long ou qui sonnent juste, une ambiance intimiste à souhait qui vous invite à l’écoute attentive, laisse place à votre émotion, vos sourires, vos rires mais aussi à votre réflexion…

Oui, il faut le dire : vous ne pourrez vous contenter d’assister à ce seul en scène, vous deviendrez témoins mais aussi acteurs tant vos neuronnes s’agiteront , s’emballeront … dans ce remue méninge, cet accélérateur de  particules ;  Rassurez vous, Vincent Roca vous ménagera des pauses et même des silences…

Vous aimez le théâtre, les mots, la magie  ? Vous aimez rire, sourire, réflechir…? Alors courrez à la rencontre de cet OVNI ( Oasis Verbal Non Identifié… mais désaltérant !! )

Informations utiles

Du 2 au 26 Juin – Salle Jean Tardieu – 18h30 – Relache les lundis et dimanches

Théâtre du rond point : Information et réservation 

Bonus : exposition gratuite  des chats de Geluck  ( bas de champs élysées ) : jusqu’au 9 juin !! 

N’hésitez pas à profiter de la terrasse ombragée du théâtre ou, à partir du 9 juin  du bar  et de l’espace lounge du théâtre

Suivez nous !
RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share
Instagram