Résultat de recherche d'images pour "restaurant auguste paris"

Auguste… R

Deux initiales qui pourraient vous en dire beaucoup  plus,

A quelques pas, à peine, du musée d’Auguste… Rodin, Auguste… Le Restaurant  rend hommage à un autre Auguste  non moins reconnu  Escoffier ou peut être aussi en filigrane …  Auguste, adjectif  comme  noblesse, dignité,  avec le R pour la marque de Respect des produits, de l’art…

Une adresse parisienne “confidentielle” ou presque, il faut avoir pris rendez vous avec la cuisine de Gaël Orieux pour franchir le seuil …

Les persiennes closes et le paravent de l’entrée laissent les hôtes à l’abri des regards curieux, indiscrets, flâneurs…,

Qui est donc le maître des lieux : Gaël Orieux

Un parcours remarquable qui le mène du Toit de Passy au Meurice version Alléno en passant par Paul Bocuse, Lucas-Carton, Taillevent et le George V. Entre chefs classiques et modernes comme le lui avait suggéré son maître d’apprentissage, Yann Jacquot du Toit de Passy. A 32 ans, il prend enfin son envol après avoir connu la consécration auprès de Yannick Alleno. Il s’installe dans le quartier des ministères en 2004

” A l’époque, je sortais des cuisines du Meurice en tant qu’adjoint de Yannick Alleno, un chef attachant qui ne ménagea pas son soutien lors de mon installation. 
« Auguste », c’était une allusion à mon premier manuel de cuisine, le célèbre Guide Culinaire d’Auguste Escoffier, qui m’avait été recommandé pendant mon apprentissage. Codificateur de la grande tradition française, son œuvre n’a jamais cessé de m’inspirer. Je trouve qu’elle mériterait de revenir à la mode”

Notre Expérience 

Entrée du marché : duo d’asperges vertes

L’image contient peut-être : nourritureUn plat signature  : Homard de Bretagne en aiguillettes, condiments thaï Trilogie de sauce ( fruits de la passion, thaï, aigre douce ) autour du Homard breton sur nid de « Petit pois téléphone / céleri branche ……
Pigeon rôti, pulpe de raisin noir  accompagné de Salsifis, Purée de persil, Sauce cerise- vin jaune et copeau de Cacao Venezuela …
Ganache chocolat ” Ivoire” crumble aux sarrasins Sorbet Litchi …
un fil d’Ariane : la fève de chocolat torréfiée, issue d’une sélection des crus Chocolat Chapon, q ui agrémente vos assiettes telle une épice, un condiment, qui apporte parfois du croustillant, parfois une note indéfinissable mais subtile sans jamais venir altérer les autres saveurs… 

 

Une salle dont la décoration “cosy/ friendly/ chic” mais non ostentatoire qui invite à un moment de pure parenthèse dédiée à vos papilles mais aussi à celles et ceux qui partagent votre table.  Un service efficace, discret à souhait mais convivial …

Quant à vos sens… chacun d’entre eux pourra se délecter , s’épanouir, s’émouvoir, s’ancrer ...

Certains seront ravis de retrouver les indices de la cuisine de Yannick Alleno mais aussi de découvrir une signature singulière qui mérite d’être révélée : “Noces entre Terre et mers” aux dires de Maître de céans … une belle étoile ( … de mer… ou pour vous guider…)  ..O…Céans..

Une très belle adresse à inscrire dans vos tablettes …( de chocolats #Maispasque !)

 

 

Informations Pratiques

Pour en Savoir PLus : Site Web du Restaurant

Restaurant ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 19h30 à 22h30
54, Rue de Bourgogne
75007 Paris
01 45 51 61 09

 

Suivez nous !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
https://sesame.events/restaurant-auguste-gael-orieux-paris-07">
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Instagram