Le Pitch

Découvrez l’incroyable destin d’Isidore Beaupieu.

Avec un nom pareil, il était plutôt appelé à passer son temps sous la couette qu’à changer le monde… la vie en a décidé autrement, il à fait les deux !

C’est l’histoire d’un monde où tout s’accélère, mais où l’urgent ne fait pas le bonheur, où on aimerait parfois mettre sa vie entre charentaises.

C’est l’histoire d’un monde où l’on a oublié que l’Homme descend du songe. Incarnant tour à tour plus de vingt personnages, Michaël Hirsch, nous entraîne dans une aventure singulière, remplie d’humour et de poésie, pour nous faire rêver les yeux grands ouverts.

Après avoir conquis plus de 50 000 spectateurs avec Pourquoi ?, Michaël Hirsch revient avec un nouveau spectacle … sur le sommeil et les rêves.

Voir la Vidéo teaser 

Notre Avis : 

Si Michaël Hirsch invoque “l’homo ça pionce” plutôt que  l’Homo sapiens, c’est bien à ce dernier qu’il s’adresse et qu’il embarque dans une  course  qui affolera votre horloge interne dont les aiguilles auront tendance à tressauter de rire, où le cadran pourra changer de forme et de dimension tant les minutes deviendront tantôt filantes, tantôt trébuchantes ou encore sonnantes , retentissantes! 

Un seul en scène avec un personnage principal “isidore beaupieu” le bien nommé, autour duquel déambuleront  une petite amie compréhensive mais un peu dépassée et des parents ” génération sueur, labeur ” et  pléthore de personnages hauts en couleur dont les noms évocateurs  ne manqueront pas de déclencher les rires ” Docteur Housse”, “lit cul nu”, ou encore  une journaliste “complément d’en couette” , un  roi “King Size” ….

– 90 minutes où le public  n’aura pas le temps de s’assoupir malgré l’heure tardive,

– 4500 secondes où vous prendrez plaisir à saisir la subtilité du calembour, du mot compte double, où vous vous serez pris au jeu de la plume des “O Rayés”  où  des “oreillers” vous auront donné l’envie du pyjama partie endiablée, joyeuse et jubilatoire,

– Une heure et demi où la malice et l’énergie du comédien sera communicative d’autant qu’il nous, vous,  laisse le temps de percuter quand nous ( vous)  semblons dépassés… nous ne sommes pas loin du “one man show” assorti de la consistance théâtre ” qui va bien”…

Au delà de l’humour, du rire et des sourires, il y a une vraie réflexion sur le temps : la valeur que l’on  souhaite lui donner, ce temps dont il faut se saisir  plutôt  que subir; Le Burn Out ( je vous laisse le plaisir de découvrir la proposition du calembour des auteurs…) , mais aussi les réves dont nous ne souvenons plus  ou que nous avons “oubliés”, mis de côté ou pire … abandonner

“Je pionce donc je suis” , sous le couvert d’un humour dont on se lasse pas et qui rebondit encore après la fin du spectacle est aussi un très beau message  pour réveiller les endormis que nous sommes.  N’éteignons pas l’alarme douce ou bruyante qui nous invite au réveil de nos joies intérieures, de  nos rêves d’amour de la vie dans ce qu’elle offre de plus beau.

Offrons nous ce sommeil réparateur, ne l’amputons pas au nom d’une course contre la montre, laissons lui prendre la part qu’il mérite, que nous méritons… ne mettons plus nos envies “entre charentaises”, ces charentaises chaudes et confortables mais avec lesquelles on ne sort pas …

En conclusion: je n’avais pas vu le premier spectacle mais je suis fan de ce “Je pionce donc je suis” , 

Une mise en scène “au carré”, un décor “king size” cocooning à souhait et une plume légère, fine et ciselée à souhait. 

Ne vous endormez pas, inscrivez ce spectacle dans nos tablettes !

Informations Utiles

AVEC
Michaël  Hirsch : Auteur,Comédien
Ivan Calbérac : Auteur
Clothilde Daniault : Metteur en scène
Tout Public mais les adultes saisiront mieux les messages et l’humour

 

Suivez nous !
error
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Instagram