Le Pitch

1989. Philarmonique de Genève dans la loge du chef d’orchestre de renommée internationale, H. P. Miller.

À la fin d’un de ses concerts, le Maître est importuné par un spectateur aussi admiratif qu’envahissant, Léon Dinkel, venu de Belgique pour l’applaudir.
Cependant, plus l’entrevue se prolonge, plus le comportement du visiteur devient oppressant. Il connaît tout de la vie du maestro, dans les moindres détails.

Comment est-ce possible ? Qui est-il vraiment ? Quelle est en fait la véritable raison de sa visite ?

NOTE DE L’AUTEUR, DIDIER CARON

Pierre Deny et Pierre Azéma incarnent ce nouveau duo et y apportent sobriété et puissance.

Le texte a été aéré par l’apport de musiques qui viennent souligner la tension dramatique entre les personnages ou les moments de respiration.

La mise en scène s’est dépouillée d’artifices de la première version. Ici l’humain est au centre de la mise en scène, l’émotion en est que décuplée.

C’est une nouvelle version, plus poignante, plus juste, exactement ce que je cherchais et que je n’avais pas encore trouvé.

Deux Acteurs qui ne manqueront pas de vous séduire par leur talent ! 

Photo Fabienne Rappeneau

Notre Avis

Une entrée en scène qui ne manquera pas de vous surprendre, de vous saisir ….

Le ton est ainsi donné : ce duo vous amènera là où vous ne vous attendez pas, là où l’ombre et la lumière s’épousent parfois, dans la perméabilité trouble des frontières où le manichéisme se délite, où les certitudes ne sont que volutes qui s’échappent sans que vous en maîtrisiez  la direction …

Ce huis clos dense, intense, vous enserre doucement mais surement dans l’étau tissé par ces deux personnages intriguants, insaisissables, complexes et pourtant tellement humains…

Un décor minimaliste qui laisse ainsi toute sa place aux acteurs qui mènent l’intrigue  avec brio, vous laissant toujours dans le questionnement et l’attente des minutes à suivre et maintiennent un suspens jusqu’au bout !

Quelques respirations dans cette plongée en apnée au bout de l’archet du Maître, une belle ivresse des profondeurs et des abysses dans lesquelles vous plongent ce binôme.

Le rire est aussi présent, reste à définir sa couleur… tout comme la palette d’émotions qui vous sera offerte…

Pour conclure : Que vous dire si ce n’est qu’il n’y a pas de fausse note dans cette partition et que chaque minute, chaque note qui s’aligne compte !

photo Fabienne Rappeneau

Informations Utiles

Du JEUDI au SAMEDI à 21h
DIMANCHES à 16h30

du 4 OCTOBRE 2019 au 5 JANVIER 2020

EXCEPTIONNELLES > MARDIS 24 et 31 DÉCEMBRE à 21h

RELÂCHES > 5/12 • 13/12 • 15/12 • 25/12 • 1er/01

De : Didier CARON
M.e.s. : Didier CARON et Christophe LUTHRINGER
Assistante M.e.s. : Bénédicte BAILBY

Distribution : Pierre AZÉMA et Pierre DENY

Lumières : Florent BARNAUD
Décor : Marius STRASSER
Création musicale : Vladimir PETROV

Durée du spectacle : 1h20

Suivez nous !
error
RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Instagram