“The Event’ : 10 juin – 5 septembre stade vélodrome Marseille

Lancée à Londres en 2016 sous le titre “Exhibitionism”, repensée et rebaptisée “Unzipped”, l’expo itinérante “immersive” des Stones expose ses trésors à Marseille à partir du 10 juin 2021, jusqu’au 5 septembre.
Après des escales à Londres, aux États-Unis, en Australie et en Asie, les Rolling Stones ont choisi Marseille pour poser leurs valises, à l’Orange Vélodrome et pour 3 mois ( La cité phocéenne sera l’unique étape française de l’événement.)

Les Rolling Stones ouvrent leur trésor au stade Vélodrome. Une exposition unique en France sur la carrière du groupe. Cette exposition internationale présentera 400 objets uniques issus de leur collection proposition d’une expérience immersive avec des centaines d’objets et de souvenirs originaux des Stones des soixante années de carrière du groupe.

Parcours initiatique dans l’épopée des Stones

Jeudi 15 avril en fin de matinée, lors d’une conférence de presse en ligne organisée au Stade Vélodrome, Philippe Manœuvre, journaliste rock, fan des Stones devant l’Éternel et parrain de l’événement, et Martin d’Argenlieu, directeur des grands projets pour le Stade Vélodrome, ont présenté Unzipped“exposition immersive” et “parcours initiatique” au cœur de l’épopée du groupe britannique à la longévité imposante – près de soixante ans d’existence. L’exposition s’ouvre le 10 juin 2021 (jusqu’au 5 septembre) dans les salons réaménagés, redécorés, du stade phocéen, dans une configuration adaptée aux restrictions sanitaires liées à la pandémie de  COVID – La billetterie est ouverte sur le site du stade depuis jeudi 11 heures.

Rien n’étant trop grand ni trop beau pour les Stones, un espace de 2000 mètres carrés a été aménagé pour accueillir “plus de 400 objets inédits” et différents espaces immersifs afin de replonger dans des moments de la vie musicale, mais également personnelle du groupe. Avec son enthousiasme d’éternel adolescent, Philippe Manœuvre, ancien rédacteur en chef de Rock’n Folk, a énuméré quelques temps forts d’une exposition pour laquelle les Rolling Stones “ont littéralement ouvert leur coffre-fort” : costumes de scène, instruments, maquettes originales des décors imaginés pour leurs grandes tournées… Tout sera mis en valeur selon une scénographie précise. “Rien n’est plus triste qu’un costume de scène sans scène”, a souligné le plus populaire des “érudits rock”, qui annonce des “magic mirrors” et éclairages destinés à faire étinceler les paillettes des tenues stoniennes… Les set-lists des concerts, peintes par le guitariste Ronnie Wood, seront également exposées, dont celle du concert du 26 juin 2018 au Stade Vélodrome.

Reconstitutions d’un studio d’enregistrement et de l’appartement de 1962

Les fans des Rolling Stones auront l’occasion de s’immerger dans des reconstitutions de décors grandeur nature relatifs à l’histoire du groupe. Ils se retrouveront quasiment aux manettes des studios Olympic (un nom qui sonne comme un clin d’œil aux supporters de l’OM) de Londres, reconstitués au Vélodrome. À travers la vitre de la régie, ils pourront contempler les instruments originaux du groupe et des images d’archives en noir et blanc tournées par Jean-Luc Godard… Par ailleurs, un espace en 3D célébrera le fameux “lips and tongue logo” des Stones, ces légendaires lèvres charnues d’où s’échappe une langue rouge vif…

Autre temps fort attendu, la reconstitution à l’identique  du petit appartement londonien dans lequel séjournèrent les Stones en 1962, au 102, Edith Grove. Pour s’en faire une idée, le musée de Groninger, aux Pays-Bas, où l’exposition Unzipped – en version numérique – s’achève le 18 avril, a posté le 7 avril un tweet avec une vidéo de la mise en place des décors (avec mégots et vaisselle sale)…

Suivez nous !
RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share
Instagram