Après de mois de mise en sommeil  quelles sont les perspectives pour nos “lieux de vie”…

 Quoi de neuf au milieu de ce silence assourdissant pour nos lieux de vie ?

Rideau baissé, fermé sur les scènes, les musées, les restaurants … silence assourdissant sur d’éventuelles dates de ré ouverture… que se passe t il.. ou ne se passe t il pas ….

 Entre consultations , tests , seule certitude : nous ne pourrons toujours pas aller voir un spectacle, danser ou chanter en concert, rire ou pleurer à la fermeture du rideau d’une scène de théâtre ou encore trinquer autour d’ une belle table

A suivre … #Oupas ?

Des News pour la culture ?

 

 

 

Pour la réouverture des lieux de culture

Plusieurs organisations du spectacle vivant et de nombreuses personnalités politiques appellent à la réouverture des lieux de culture.

Parce que la culture est essentielle au maintien des liens sociaux et à la lutte contre l’isolement, notamment pour celles et ceux qui sont les plus fragiles et souvent premières victimes de la crise sanitaire (jeunes, personnes âgées, étudiants), plusieurs organisations du spectacle vivant et de nombreuses personnalités politiques appellent le gouvernement à autoriser la réouverture de tous les établissements culturels sans exception et à annoncer une date de revoyure dans un calendrier raisonnable.

Pour en savoir plus 

… A suivre !!

 

 

Roselyne Bachelot confirme “des concerts-tests” à Marseille et Paris “en mars-avril”

INTERVIEW – Invitée de LCI ce lundi soir, la ministre de la Culture n’a pas donné d’indications quant à une possible réouverture des musées. Mais elle a toutefois indiqué que plusieurs concerts tests allaient être organisés dans les semaines à venir.

Une bouffée d’air pour les Français ? Invitée d’Elizabeth Martichoux lundi 15 février au soir, Roselyne Bachelot s’est montrée optimiste sur la reprise rapide de spectacles et festivals. L’objectif est de pouvoir organiser plusieurs événements d’ampleur d’ici “cet été”. “Je suis très optimiste pour les festivals et spectacles assis. Pour les spectacles debout, c’est plus compliqué”, a reconnu la ministre de la Culture qui confie que plusieurs “expérimentations” vont avoir lieu en mars et avril afin de trouver un modèle permettant la réouverture des lieux de spectacle malgré l’épidémie de Covid-19. 

A suivre … 

https://www.lci.fr/culture/coronavirus-covid-19-pandemie-musique-roselyne-bachelot-confirme-des-concerts-tests-a-marseille-et-paris-en-mars-avril-iam-indochine-2178457.html

Consultation Publique pour le passeport vaccinal

Le passeport permettrait aux vaccinés de pouvoir retrouver les cinémas et les restaurants avant les autres

“Que pensez-vous du passeport vaccinal ?” La question apparaît depuis ce mercredi en haut de la page participez.lecese.fr. Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) souhaite, jusqu’au 7 mars, donner la parole à tous sur un sujet encore très débattu : faut-il accorder un laissez-passer pour retourner dans les “restaurants, cinémas, stades, musées…” à ceux qui ont déjà reçu le vaccin contre le Covid-19 ?

“Nous vous proposons de donner votre avis et de partager vos arguments sur l’éventuelle mise en place d’un passeport vaccinal sur le territoire national”, explique le Cese. Chaque internaute peut ainsi faire un choix entre cinq réponses (très défavorable, défavorable, mitigé, favorable ou très favorable) et expliquer ensuite sa position dans la case prévue à cet effet.

Ce jeudi,  plus de 39 .000 personnes ont déjà donné leur avis sur la plateforme.

Les réponses transmises au gouvernement

Pour se faire une idée plus précise des enjeux du passeport vaccinal, la consultation propose plusieurs liens, renvoyant aux expériences menées à l’étranger sur le sujet ou aux prises de positions d’organisations, d’associations ou encore de professionnels de santé.

Les avis recueillis seront ensuite transmis au gouvernement sous forme de recommandation. Mais comme l’a précisé le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale Alain Fischer, “recommandation ne veut pas dire décision, le pouvoir politique garde toute sa liberté”.

Un premier questionnaire clôturé lundi avait mis en avant que “les effets secondaires sont le principal sujet d’inquiétude” à propos du vaccin, d’après Stéphanie Goujon, rapporteure de la commission “vaccination” du Cese. Le conseil a jusqu’ici proposé notamment de créer une “plateforme téléphonique d’accueil” et un “site internet unique” pour informer la population sur la campagne vaccinale, ainsi que de “solliciter les licences de fabrication des vaccins” déjà autorisés.

Participer à la consultation 

Suivez nous !
RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share
Instagram