François de Mazières

Le mot de François de Mazières 

Cette 26ème édition du Mois Molière a une saveur toute particulière, puisque nous célébrons cette année le 400ème anniversaire de la naissance de Molière.
Beaucoup de grands théâtres ont tenu à rendre un légitime hommage à cette figure tutélaire de notre théâtre national, à commencer par le premier d’entre eux, la Comédie-Française. Avec sa merveilleuse troupe et l’invitation de metteurs en scène renommés, Eric Ruf a construit une passionnante programmation exclusivement consacrée à Molière.
Il était très important pour nous de rendre un hommage appuyé sur le lien singulier unissant notre ville à celui qui fut non seulement un immense auteur, mais aussi l’organisateur à Versailles des festivités du jeune roi Louis XIV et un témoin privilégié des mœurs de son temps.
Le premier acte de cette célébration versaillaise aura été l’exposition sur « la fabrique d’une gloire nationale », inaugurée en janvier à l’espace Richaud. Grâce aux recherches de son com- missaire Martial Poirson, elle a montré, de façon très probante, la force de l’héritage de l’œuvre de Molière à travers les siècles.
En juin, pour inaugurer le Mois Molière, j’ai choisi «l’Impromptu de Versailles», une pièce peu jouée parce qu’en un seul acte, mais qui est sans doute celle qui parle le mieux de la vie de la troupe de Molière et de la cour de Versailles. Elle fut créée en 1663, pour la première venue de Molière dans ce qui n’était encore que le relais de chasse hérité de Louis XIII. Avec nos mots contemporains, nous dirions que Molière fut le premier dramaturge invité en résidence à Versailles. Clin d’œil à l’histoire, notre Impromptu de 2022 est conçu et interprété par l’une des troupes en résidence à Versailles.
Aujourd’hui, notre ville veut en effet perpétuer cette tradition de résidences pour des troupes de talent. L’aventure singulière de notre festival est de se nourrir de fidélité à ces troupes, en promouvant chaque année de nouvelles créations.
La programmation de cette année fait donc d’abord la part belle à des créations de troupes ayant un lien direct ou indirect avec Molière : «Le voyage de Molière» de Jean-Philippe Daguerre, «Le Montespan», adapté par Salomé Villiers, «Les Fourberies de Scapin», mise en scène par Emmanuel Besnault ; «La foire de Madrid», mise en scène par Ronan Rivière, une pièce de Lope de Vega, auteur espagnol qui inspira certainement Molière ; «Le Misanthrope», mis en scène par Thomas Le Douarec ; «Le Médecin malgré lui», revisité au XIXème par Charles Gounod dans une forme musicale et théâtrale, mis en scène par Nicolas Rigas ; «Les amoureux de Molière», une création burlesque de la troupe des Mauvais Élèves, etc…
Il est impossible de citer ici toutes les autres créations de cette 26ème édition particulièrement riche : à noter toutefois en avant-première d’Avignon : «Madame Ming» d’après le texte d’Eric-Emmanuel Schmitt produit par Atelier Théâtre Actuel ; «Fantasio» de la compagnie de l’Éternel été ; «Verts Paradis II», création de Stéphanie Tesson au Potager du Roi ; «En pleine mer», de Slawomir Mrosek, mis en scène par Alexis Chevalier ; «Le temps des secrets» de Marcel Pagnol…
Cette édition verra également des reprises de récentes pièces à succès : «Lorsque Françoise pa- raît», «Les poupées persanes», «Dans les forêts de Sibérie», «La Folle de Chaillot»… Parce que le Mois Molière est un festival populaire, ce sont aussi des concerts, des spectacles sur tréteaux dans tous les quartiers de la ville, grâce notamment à l’académie internationale des arts du spectacle de Carlo Boso.
À noter enfin, les 9 et 10 juin, au théâtre Montansier, des rencontres internationales avec notamment l’invitation de la troupe marocaine de Baker Saddiki, qui interprétera son spectacle « Molière ou pour l’amour de l’humanité », ainsi que des tables rondes avec des universitaires étrangers entrecoupées de lectures par des sociétaires de la Comédie-Française.
Bon festival, vive Molière et vive le théâtre !

Voir plus

François de Mazières

Maire de Versailles
Créateur du Mois Molière

Au programme ( Notamment … et surtout!)

 

Le Voyage de Molière

Jean-Philippe Dagerre, imagine un jeune homme du XXI siècle qui rêve d’être comédien se retrouvant plongé en 1665, au cœur de la troupe de Molière.

Jean-Philippe Dagerre, auteur et directeur de troupe, plusieurs fois récompensé par Les Molières, signe une création d’Atelier Théâtre Actuel.

  • Vendredi 3 et samedi 4 juin 
  • Grande Ecurie
  • D’après : Jean-Philippe Daguerre et Pierre-Olivier Scotto
  • Mise en scène : Jean-Philippe Daguerre
  •  Avec  Grégoire Bourbier, Stéphane Dauch, Violette Erhart, Mathilde Hennekinne, Charlotte Matzneff, Teddy Melis, Geoffrey Palisse et Charlotte Ruby. Production Le Grenier de
    Babouchka, co-production Atelier Théâtre Actuel et ZD Production.

 

L’Impromptu de Versailles

L’Impromptu de Versailles

Mise en scène Anthony Magnier Créée en 1663 pour la première venue de Molière au château de Versailles, l’Impromptu est une comédie dont le personnage principal est Molière lui-même.

Le Montespan

Le Montespan

Une très belle adaptation du roman à succès de Jean Teulé, consacré au plus célèbre « cocu imaginaire », du siècle de Louis XIV.

Dans les forêts de Sibérie

Dans les forêts de Sibérie

Une très belle adaptation du texte de Sylvain Tesson, écrit à la suite d’un séjour de six mois sur les rives du lac Baïkal ; mis en scène et magnifiquement interprété par William Mesguich.

  • Grande Écurie
  • 7 Juin

Informations Utiles 

Lien vers le programme et site web

François de Mazières

Le mot de François de Mazières 

Cette 26ème édition du Mois Molière a une saveur toute particulière, puisque nous célébrons cette année le 400ème anniversaire de la naissance de Molière.
Beaucoup de grands théâtres ont tenu à rendre un légitime hommage à cette figure tutélaire de notre théâtre national, à commencer par le premier d’entre eux, la Comédie-Française. Avec sa merveilleuse troupe et l’invitation de metteurs en scène renommés, Eric Ruf a construit une passionnante programmation exclusivement consacrée à Molière.
Il était très important pour nous de rendre un hommage appuyé sur le lien singulier unissant notre ville à celui qui fut non seulement un immense auteur, mais aussi l’organisateur à Versailles des festivités du jeune roi Louis XIV et un témoin privilégié des mœurs de son temps.
Le premier acte de cette célébration versaillaise aura été l’exposition sur « la fabrique d’une gloire nationale », inaugurée en janvier à l’espace Richaud. Grâce aux recherches de son com- missaire Martial Poirson, elle a montré, de façon très probante, la force de l’héritage de l’œuvre de Molière à travers les siècles.
En juin, pour inaugurer le Mois Molière, j’ai choisi «l’Impromptu de Versailles», une pièce peu jouée parce qu’en un seul acte, mais qui est sans doute celle qui parle le mieux de la vie de la troupe de Molière et de la cour de Versailles. Elle fut créée en 1663, pour la première venue de Molière dans ce qui n’était encore que le relais de chasse hérité de Louis XIII. Avec nos mots contemporains, nous dirions que Molière fut le premier dramaturge invité en résidence à Versailles. Clin d’œil à l’histoire, notre Impromptu de 2022 est conçu et interprété par l’une des troupes en résidence à Versailles.
Aujourd’hui, notre ville veut en effet perpétuer cette tradition de résidences pour des troupes de talent. L’aventure singulière de notre festival est de se nourrir de fidélité à ces troupes, en promouvant chaque année de nouvelles créations.
La programmation de cette année fait donc d’abord la part belle à des créations de troupes ayant un lien direct ou indirect avec Molière : «Le voyage de Molière» de Jean-Philippe Daguerre, «Le Montespan», adapté par Salomé Villiers, «Les Fourberies de Scapin», mise en scène par Emmanuel Besnault ; «La foire de Madrid», mise en scène par Ronan Rivière, une pièce de Lope de Vega, auteur espagnol qui inspira certainement Molière ; «Le Misanthrope», mis en scène par Thomas Le Douarec ; «Le Médecin malgré lui», revisité au XIXème par Charles Gounod dans une forme musicale et théâtrale, mis en scène par Nicolas Rigas ; «Les amoureux de Molière», une création burlesque de la troupe des Mauvais Élèves, etc…
Il est impossible de citer ici toutes les autres créations de cette 26ème édition particulièrement riche : à noter toutefois en avant-première d’Avignon : «Madame Ming» d’après le texte d’Eric-Emmanuel Schmitt produit par Atelier Théâtre Actuel ; «Fantasio» de la compagnie de l’Éternel été ; «Verts Paradis II», création de Stéphanie Tesson au Potager du Roi ; «En pleine mer», de Slawomir Mrosek, mis en scène par Alexis Chevalier ; «Le temps des secrets» de Marcel Pagnol…
Cette édition verra également des reprises de récentes pièces à succès : «Lorsque Françoise pa- raît», «Les poupées persanes», «Dans les forêts de Sibérie», «La Folle de Chaillot»… Parce que le Mois Molière est un festival populaire, ce sont aussi des concerts, des spectacles sur tréteaux dans tous les quartiers de la ville, grâce notamment à l’académie internationale des arts du spectacle de Carlo Boso.
À noter enfin, les 9 et 10 juin, au théâtre Montansier, des rencontres internationales avec notamment l’invitation de la troupe marocaine de Baker Saddiki, qui interprétera son spectacle « Molière ou pour l’amour de l’humanité », ainsi que des tables rondes avec des universitaires étrangers entrecoupées de lectures par des sociétaires de la Comédie-Française.
Bon festival, vive Molière et vive le théâtre !

Voir plus

François de Mazières

Maire de Versailles
Créateur du Mois Molière

Au programme ( Notamment … et surtout!)

 

Le Voyage de Molière

Jean-Philippe Dagerre, imagine un jeune homme du XXI siècle qui rêve d’être comédien se retrouvant plongé en 1665, au cœur de la troupe de Molière.

Jean-Philippe Dagerre, auteur et directeur de troupe, plusieurs fois récompensé par Les Molières, signe une création d’Atelier Théâtre Actuel.

  • Vendredi 3 et samedi 4 juin 
  • Grande Ecurie
  • D’après : Jean-Philippe Daguerre et Pierre-Olivier Scotto
  • Mise en scène : Jean-Philippe Daguerre
  •  Avec  Grégoire Bourbier, Stéphane Dauch, Violette Erhart, Mathilde Hennekinne, Charlotte Matzneff, Teddy Melis, Geoffrey Palisse et Charlotte Ruby. Production Le Grenier de
    Babouchka, co-production Atelier Théâtre Actuel et ZD Production.

 

L’Impromptu de Versailles

L’Impromptu de Versailles

Mise en scène Anthony Magnier Créée en 1663 pour la première venue de Molière au château de Versailles, l’Impromptu est une comédie dont le personnage principal est Molière lui-même.

Le Montespan

Le Montespan

Une très belle adaptation du roman à succès de Jean Teulé, consacré au plus célèbre « cocu imaginaire », du siècle de Louis XIV.

Dans les forêts de Sibérie

Dans les forêts de Sibérie

Une très belle adaptation du texte de Sylvain Tesson, écrit à la suite d’un séjour de six mois sur les rives du lac Baïkal ; mis en scène et magnifiquement interprété par William Mesguich.

  • Grande Écurie
  • 7 Juin

Informations Utiles 

Lien vers le programme et site web

Suivez nous !
RSS
Follow by Email
Pinterest
fb-share-icon
LinkedIn
Share
Instagram