La crise COVID-19 : Pour de nombreuses entreprises, c’est une perte de chiffre d’affaires qui s’évalue déjà à 15 milliards d’euros, et ce retard s’avère difficile à rattraper.

 

L’événementiel en chiffre

  • 335.000 emplois.
  •  380.000 événements en France, en 2018
  •  plus de  32 milliards d’euros de chiffre d’affaire  selon une enquête EY publiée en novembre 2019.

Les Impacts de la crise du COVID sur la filière

Début mars 2020, avant même l’annonce du confinement, les clients des entreprises d’organisation événementielle annulaient déjà leurs événements programmés depuis longtemps.

 

Si l’activité peut trouver à se transformer pour les prestataires de services, les conséquences de la crise sanitaire sont rarement en faveur des organisateurs, entre reports et annulations. En effet, trois quart des événements sont annulés ou reportés.

 Selon le baromètre de l’événementiel 2020, parmi les événements signés et programmés cette année:

  • 42% ont tout simplement été annulés
  • 33% ont été reportés
  • 25% sont réalisés ou à réaliser.

Selon le même baromètre, c’est par un recours massif aux aides de l’État que les entreprises du secteur de l’événementiel traversent cette crise :

  • Pas moins de 70% des entreprises du secteur ont recours au chômage partiel,
  • 65% ont demandé un report de charges,
  • 55% ont demandé un prêt garanti auprès de leur banque,
  • 23% ont contracté un prêt auprès de la Banque Publique d’investissement,
  • 33% ont reçu jusqu’à 1500 euros du fond de solidarité pour les TPE

 

Selon le même baromètre, c’est par un recours massif aux aides de l’État que les entreprises du secteur de l’événementiel traversent cette crise :

  • Pas moins de 70% des entreprises du secteur ont recours au chômage partiel,
  • 65% ont demandé un report de charges,
  • 55% ont demandé un prêt garanti auprès de leur banque,
  • 23% ont contracté un prêt auprès de la Banque Publique d’investissement,
  • 33% ont reçu jusqu’à 1500 euros du fond de solidarité pour les TPE
  • ( Sources “Les Échos”)

les propositions pour la reprise et le soutien des acteurs ?

– un référentiel sanitaire de la filière cosignéspar  UNIMEV avec CREALIANS, SYNPASE, FRANCE CONGRES, TRAITEURS DE FRANCE et LEVENEMENT a été transmis  au ministre Jean-Baptiste Lemoyne, en charge du tourisme auprès du ministre des Affaires étrangères.

Nous vous  invitons à commenter   accés au formulaire de contribution et commentaires…

Lire la suite … Rendez vous sur le site web de SYN.C.EVENT, le nouveau Syndicat National de la Communication et de l’Événementiel 

Suivez nous !
RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share
Instagram